Projets participatifs

À côté des stages et ateliers proposés tout au long de la saison, l’Eden s’entoure de partenaires pour impulser des projets participatifs au long cours. Ces derniers s’ancrent dans la réalité socio-économique de Charleroi pour participer activement au renouveau culturel d’une métropole en pleine effervescence créative.

Cette énergie se déploie notamment au travers des projets suivants:

Le Carnaval de Charleroi

À Charleroi, comme ailleurs, l’hiver est marqué par un événement porteur d’espoir et de rébellion : le Carnaval! Les participants font du bruit en guise de contestation même si celle-ci s’exprime dans la dérision. La distribution des rôles est inversée, chacun profitant d’un masque changer de conditions, pour bousculer l’ordre établi.

Les fêtes de Carnaval accompagnent le passage de l’hiver au printemps, de la mort à la vie : elles signalent le renouveau de la nature dans l’exubérance, la fantaisie et l’imagination.

Mais force est de constater qu’en Pays Noir il avait un peu perdu de sa superbe. C’est pourquoi l’Eden a décidé de rejoindre la Ville dans son souhait de redynamiser ce grand moment populaire et s’investit pour ajouter un brin de créativité et de folie à ce rendez-vous!

En tant que Centre culturel, l’Eden entend impulser une dynamique participative et citoyenne au travers de la mise en place d’ateliers créatifs (textiles, circassiens, danses …) dans tous les districts de Charleroi. Parallèlement, il apportera son soutien à diverses associations (maisons des jeunes, écoles de danse, groupement spontané de citoyens …) dans la concrétisation de leur participation au défilé.

L’Eden espère créer – au fil des années – des espaces ouverts de rencontre, de coopération et de création artistique et sociale pour que chaque citoyen de la ville puisse se réapproprier ce moment phare du patrimoine humain.

Popul’art Cité

Le projet « Popul’Art Cité : street art et revitalisation urbaine au rendez-vous de l’insertion des jeunes à Charleroi » est un portefeuille d’actions de formation coordonnées par le CPAS de Charleroi et soutenu par le Fonds Social Européen.

Il vise à impliquer des jeunes de 18 à 25 ans dans des projets collectifs d’art urbain qui serviront de support à l’acquisition de compétences liées, notamment, aux métiers de la peinture industrielle, des arts graphiques et audiovisuels ainsi que du bâtiment. Popul’Art Cité poursuit une double ambition : celle d’améliorer l’insertion professionnelle des jeunes et celle de contribuer au processus de revitalisation des quartiers de Charleroi.