Et toi, quel est ton nom ?

Points de rupture

Françoise Bloch / Zoo Théâtre

Partagez

Avec Points de rupture, Françoise Bloch et ses acteurs explorent ces moments où un être rompt avec le système et/ou le groupe dans lequel il est inscrit pour tracer une autre ligne. Rappelons-nous l’histoire de la grenouille. Plongé dans une casserole d’eau, l’animal cuit lentement, bercé par la douce chaleur. Il finit par s’endormir et meurt. Or, immergé dans l’eau bouillante, il aurait pris la fuite, sauvant sa peau d’une mort certaine.

A l’aune de cette petite fable, qu’en est-il de l’homme ou d’une société ? Burnout, révolte, crise, profond désaccord, l’équipe artistique s’interroge sur ces mutations et sur l’oppression qui les précède, voire qui les déclenche. Jusqu’où supporte t’on quelque chose ? Et lorsque ça ne tient plus, lorsque l’on déserte ou que l’on fait table rase, quelles en sont les conséquences? De quoi est fait cet « après », cet espace-temps vibrant où tout est à construire, à inventer? Ce moment solaire en somme puisque tout devient possible.

Points de rupture est une écriture de plateau. A la manière d’un voyage à travers une question, qui en amène une autre (puis une autre), mais au cours duquel, comme au jeu des petits chevaux, des retours à la case départ peuvent intervenir, le spectacle articule fragments de textes fictifs, propositions sur base de matériaux documentaires, improvisations d’acteurs et contrepoints vidéo.

De l’excellent théâtre politique qui pose les bonnes questions et stimule, avec humour et légèreté, l’intelligence du spectateur. Un pavé dans la mare qui éclabousse les consciences !

MARS
23 ➔ 25
105′

15 / 10 €
12 € (groupe)

Centre Chorégraphique
Boulevard Mayence 65c
6000 Charleroi

me 2319:00T
je 2420:30T
ve 2520:30T

C'est quoi un processus de changement dans un trajet de vie ? Je me suis intéressée au burn-out, je me suis intéressée aux crises humaines. Aux gens qui, pris à l'intérieur d'un système d'oppression ou sous pression, finissent un jour soit par déserter, soit par dire "non, stop", et soit par tomber malade.

Françoise Bloch

Vous aimerez aussi...

Violence and son, Jean-Michel Van den Eeyden, théatre de l'ancre, Eden, centre culturel de charleroi
Spectacle

Violence and Son

Avec sincérité et mordant, cette création coup de poing explore les amours adolescentes, la brûlante question du consentement et la brutalité de la vie ! Liam,

Lire plus »
Portrait sans paysage, nimis groupe, théatre, spectacle, ancre charleroi, eden centre culturel de Charleroi
Spectacle

Portraits sans paysage

Après Ceux que j’ai rencontrés ne m’ont peut-être pas vu, le Nimis Groupe interroge cette fois les dispositifs d’enfermement des étrangers et les rouages du

Lire plus »

Françoise Bloch en interview

La presse en parle...