Qui fait le malin tombe dans le ravin

Passé composé

Compagnie du Campus

D'un gay versatile spécialiste en généralités

Partagez
Passé Composé, ©Compagnie du Campus, ©Eden| Centre culture de Charleroi

Écrire 50 jours avant son 50ème anniversaire 50 histoires à partager pour faire le point sur son demi-siècle d’existence : tel est le défi que David Lallemand a voulu relever, à travers un blog tout d’abord, par la publication d’un livre ensuite. De #Presque50à Passé Composé, il y avait un autre pas, scénique, que l’auteur n’a pas hésité à franchir.

Passé composé, c’est une tentative de mettre du sens dans une vie qui passe vite et qui est tantôt ponctuée de crises (la trentaine, la quarantaine, la cinquantaine…) tantôt caractérisée par un quotidien assez banal qui n’invite pas à se soucier du lendemain.

Mais à un moment surgissent généralement ces questions : pourquoi sommes-nous au monde, ici, maintenant ? Qu’est-ce qui compte, qu’est-ce qui est important : la vie, la mort, l’amour ? La famille, le mariage, les enfants ? Être un garçon ou une fille ? Aimer les garçons ou les filles ? La tolérance, la solidarité, la fraternité, qu’est-ce que ça veut dire dans un monde qui nous renvoie chaque jour à la face le triomphe de l’égoïsme et de la violence ?

David Lallemand, qui était journaliste à la RTBF et travaille maintenant aux côtés du Délégué général aux droits de l’enfant, y parle d’homosexualité et de son pendant, l’homophobie. Cette attitude est plus actuelle que jamais au vu de la haine envers la communauté LGBTQ+ sur les réseaux sociaux, et des actes homophobes allant de l’insulte au meurtre.

Humour et questions morales et philosophiques (auxquelles le spectacle ne prétend pas apporter de réponses) composent ce spectacle, qui sera suivi d’une discussion d’une trentaine de minutes avec le comédien sur le processus de création, et avec une animatrice de l’association Tels Quels autour de la visibilité et des droits des LGBTQIA+.

Passé composé fait partie d’un cycle de rencontres autour de l’inclusion qui s’étoffera en cours de saison.

OCTOBRE
Me 20
20:00

Gratuit

Centre Culturel de Charleroi
Boulevard Jacques Bertrand 1
6000 Charleroi

 

Quelle bonne idée de réserver pour une activité chez nous. Savez-vous que la Brasserie est ouverte pour grignoter un bout ou prendre un verre ?

Dès la 5ème secondaire

Qu’est-ce qu’on a fait d’une vie où votre identité de genre, votre orientation sexuelle vous définissent par la caricature ? Vous savez bien : le physique parfait, la « pride », le goût inné pour la décoration, les plumes dans le cul… Toutes ces évidences qui jaillissent dans la conversation dès qu’on parle des homosexuels mâles. Comment faire pour exister au milieu des stéréotypes ?

David Lallemand

Vous aimerez aussi...

Violence and son, Jean-Michel Van den Eeyden, théatre de l'ancre, Eden, centre culturel de charleroi
Spectacle

Violence and Son

Avec sincérité et mordant, cette création coup de poing explore les amours adolescentes, la brûlante question du consentement et la brutalité de la vie ! Liam,

Lire plus »
Portrait sans paysage, nimis groupe, théatre, spectacle, ancre charleroi, eden centre culturel de Charleroi
Spectacle

Portraits sans paysage

Après Ceux que j’ai rencontrés ne m’ont peut-être pas vu, le Nimis Groupe interroge cette fois les dispositifs d’enfermement des étrangers et les rouages du

Lire plus »

On en parle ?